Future maman primipare, je ne suis pas encore équipée en matériel de puériculture. S’équiper coûte cher et beaucoup de personne de notre entourage souhaitent nous aider et nous accompagner dans cette nouvelle belle aventure. 

On a fouiller dans les placards des maisons de nos parents (quelle émotion de revoir ces petits vêtements et les livres que j’ai usé, lu, relu et connu par coeur), on a récupéré quelques meubles et des habits. Et pour le reste … On a préparé une liste de naissance.

Commence alors la recherche des éléments qui allient sécurité (notamment pour la poussette et le siège auto), rapport qualité/prix, design, praticité … C’est un vrai parcours du combattant. Internet déborde d’une quantité astronomique de produits, il faut faire le tri. Pour cela, j’ai farfouillé dans quelques sites internet et blogs de maman qui m’ont été d’une très grande aide. Le site internet securange est une mine d’or pour le choix du siège auto, il regroupe tous les crash tests effectués en France et à l’étranger pour nous permettre de le choisir au mieux en fonction de ses attentes et de ses contraintes (type de fixation, budget …).

Les mamans blogueuses qui m’ont vraiment aidé à travers leurs tests et avis :

  • La mite orange, parce qu’elle est toulousaine d’abord, (et aussi juriste xD) parce qu’elle a testé beaucoup de produits depuis l’ouverture de son blog, parce que j’aime beaucoup son écriture et qu’elle propose des idées à bas prix,
  • Syndrome neurone unique, parce qu’elle a eu deux enfants rapprochés (trop craquants), qu’elle est accro au portage et qu’elle a du tester presque tout ce qui existe en ce domaine,
  • Maman Floutch, maman d’une adorable petite fille et de jumeaux, elle teste elle aussi de nombreux produits (son tableau comparatif des poussettes doubles est juste parfait, même si je n’en ai pas encore l’utilité), elle a même donné de sa personne en goûtant les petits pots Blédina.

Le temps de tout regarder, vérifier, comparer sur les sites Internet, j’ai du passer une bonne trentaine d’heures avant d’arriver à une liste d’une quinzaine de produits. Certains nécessiteront la participation de plusieurs personnes parce qu’ils sont chers, d’autres sont plus accessibles.

J’y ai ajouté des choses que je voulais plus personnalisées, des photos à accrocher au mur pour que les gens soient proches de notre petit garçon, même s’ils sont loin en réalité, et des éléments de décoration par exemple fabriqués à la main. Nos grands-mères se sont aussi lancées dans la confection de brassières et autre pulls ou couvertures tricotées ou cousues qui ont déjà pour moi une très grande valeur sentimentale.

 

Et pour vous, comment s’est passé la création de la liste de naissance ?

Publicités

3 réflexions sur “LE CAS DE LA LISTE DE NAISSANCE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s