[ATTENTION : Le post de ce soir est très « rien ne va dans ma vie », « je me plains de tout », je ne suis pas de cette humeur tout le temps, mais j’ai besoin, ce soir, d’écrire toutes ces choses, peut être pour m’en débarrasser]

Il y a une semaine, je donnais naissance à ce petit garçon qui s’est fait attendre, s’est décidé rapidement mais a eu un peu de mal à sortir. On sait toutes que l’arrivée d’un enfant chamboule tout, mais le vivre, c’est quand même sacrément différent. Le passage à la maternité est une étape importante, un sas de décompression entre le moment où l’on part de la maison à 2 et celui on l’on rentre à 3. J’ai d’ailleurs décidé d’y rester un jour de plus, parce que je n’étais pas sereine à l’idée de retourner chez moi, presque seule, alors que je ne sentais pas encore ce qu’était une montée de lait ni si mon fils mangeait assez.

Finalement, nous sommes rentrés et les choses ont commencé à se gâter dans ma tête, hormones, émotions à fleur de peau, il ne m’en faut pas plus pour me mettre à pleurer dès que je prononce 3 mots …

Je me sens inutile. Oui, je sais, je nourrit mon enfant et je me remets doucement de l’accouchement, mais j’ai surtout l’impression d’être un boulet :

  • pour mon enfant que je ne comprends pas. Pour qui je m’inquiète, pour qui j’ai peur que ce que je fais de bien ou de mal alors qu’il n’a que quelques jours se ressente sur toute sa vie future (oui oui, ça va très loin) : est ce que c’est grave s’il s’endort au sein pendant qu’il tête ?, Est ce qu’il ne va pas toujours avoir besoin de ça pour s’endormir ? pourquoi est-ce qu’il pleure ? Est ce que j’ai suffisamment pour le nourrir ? est ce qu’il ressent mon angoisse ? et tellement d’autres … (et pas grand monde à qui en parler pour l’instant, rentrer à la maison pendant un pont du mois de mai n’est pas l’idée du siècle, vivement lundi matin)
  • pour mon chat qui voit son environnement chamboulé par l’arrivée d’un être gesticulant et pleurant et qui prend beaucoup de place. Le pauvre est effrayé, n’ose plus s’approcher de nous. Il a vomi 7 ou 8 fois depuis qu’on est rentrés (y compris sur le tapis du salon …) parce qu’il est inquiet. Coïncidence facheuse, un enfant est décédé à cause de son chient il y a quelques jours, chose parfaite pour raviver les crainte de toute jeune maman propriétaire d’un animal, je ne veux pas avoir à choisir, je veux que tout se passe bien, mais cela me préoccupe pas mal …
  • pour moi. J’ai eu droit à une épisiotomie, une superbe cicatrice parfaitement mal placée pour s’asseoir, changer de position, marcher, se lever, bref chaque mouvement est compliqué à faire. je suis donc plus ou moins clouée au lit sans bouger et je déteste ça. Je sais bien que je ne suis pas en état de faire le ménage à fond chez moi, mais ne rien pouvoir faire est vraiment frustrant. En plus de ça, je n’ai toujours pas faim (encore et toujours …) et je suis inquiète de ne pas pouvoir fournir à bébé ce dont il a besoin
  • pour mon mari, qui doit compenser tout ce que je ne peux pas faire : s’occuper du chat, gérer bébé pendant ses crises de larmes, m’apporter telle ou telle chose que j’ai oubliée de prendre avant de me remettre dans le lit, mes émotions qui débordent, les siennes …

Mon temps se décompose en trois périodes désormais, nourrir mon fils, dormi et m’inquiéter … Je sais que cet état n’est que passager, que les choses vont s’améliorer (ma cicatrice me fait déjà moins souffrir qu’avant) mais tout est tellement fort en émotion et concentré dans le temps que je perds pied et fond en larmes très fréquemment.

Ne me reste plus qu’à être patiente, tout ira bien.

Publicités

5 réflexions sur “Jeune maman inutile

  1. Je découvre ton blog, je suis moi aussi une jeune maman. Je ne sais pas si tu sais mais tu as droit à la visite d’une sage-femme à domicile 100% remboursée jusqu’aux 12 jours de ton bébé. N’hésite pas à en profiter. Les questions que tu te poses sont normales, elles sont la preuve que tu te soucies du bien-être de ton bébé et que tu as conscience de la responsabilité qui est la tienne désormais : félicitations, tu es une super maman ! Mais le plus important : fais comme tu le sens. On n’a jamais vu un ado de 15ans s’endormir au sein de sa mère, les enfants se sèvrent et prennent leur indépendance à leur rythme, mais ils le font tous quoi qu’on fasse. Repose-toi bien et profite bien de ton bébé !

    J'aime

    1. Merci pour ces encouragements. Les choses se passent mieux desormais. Je ne comprends pas encore tout a mon bébé mais ca s ameliore de jour en jour. Je e repose des que je peux, le soleil est revenu et ca joue beaucoup sur mon moral. Jai un mari adorable qui prend le relai assez souvent et je suis vraiment chanceuse.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s