Je ne pensais pas écrire cet article aujourd’hui. Je ne pensais pas avoir à l’écrire si vite. Et pourtant …

Le week end dernier, nous avons fait baptiser notre bébé (à qui il faudrait que je trouve un surnom, je n’aime pas trop l’idée de ne l’appeler que par référence à moi, mais c’est un autre sujet). Une partie de la famille était présente, cousins compris. Si nos grands parents, parents, oncles et tantes ne sont pas très connectés, nos frère et cousins le sont. Et des photos ont surgit sur les réseaux sociaux. Pas de la déco ou du repas, mais de bébé.

On est très clairs là-dessus avec mon mari, on ne veut aucune photo de lui sur les réseaux avant qu’il ne soit capable de décider de lui même de s’exposer ou non. Pourtant, certains se sont permis de mettre à disposition de tout le monde, et sans notre autorisation bien sur, des photos de lui. J’ai été obligé de leur demander de les retirer. Cela a été fait mais pas sans une certaine surprise ou déception.

On en (re)vient donc à devoir faire de l’éducation aux réseaux sociaux et à la vie privée à de jeunes adultes.

NON, les réseaux sociaux ne sont pas sans risque. On  y croise des gens formidables, on entretient des amitiés à des milliers de kilomètres, on y découvre des talents, des gens qui nous inspire. On y croise également des personnes qui ne sont pas qui elles prétendent, des personnes que l’on connait mais que l’on n’a pas envie de croiser et qui on pourtant accès à des informations sur nous.

Il ne faut pas oublier que les réseaux sociaux Internet ont une mémoire sans fin. Tout ce qui y est partagé y reste. Les photos n’appartiennent plus à celui qui les a diffusées, elles ne sont plus privées. Elles peuvent être (et souvent sont) utilisées par n’importe qui, en particulier des marques qui ne veulent pas dépenser d’argent dans un shooting photo pour leurs produits. Et je n’ai pas envie que le visage de mes enfants se retrouve sur des paquets de couches.

Il y a un réseau social que j’aime particulièrement, c’est Instagram et ses photos carrées. On y trouve de très jolies photos. Des instants de vie partagés. Y compris des photos d’enfants. Et j’adore ces photos. Voir en image les anecdotes de la vie de famille. Les photos des instants parfaits, celles des instants cocasses, celles de la vraie vie. J’aime suivre l’évolution de ces bébés qui deviennent des petits garçons et des petites filles. Je me réjouis chaque jour de leur évolution.

Mon bébé est le plus beau des bébés mais je ne veux pas le montrer au monde entier sur Internet. Je veux conserver pour lui son anonymat et pour mes proches et moi tous ces moment de bonheur et d’émerveillement devant son évolution. Et les dizaines centaines millier de photos que je fais pour mon album photo.

Publicités

Une réflexion sur “Les réseaux sociaux, lui et moi

  1. Je comprends mille fois cette envie de protéger son bébé sur les réseaux sociaux. Je ne met que des photos de détails sur le net (main, pieds) et je ne note même pas son prénom (belle-maman s’est d’ailleurs fait enguirlandée pour avoir poster son prénom sur FB le jour de sa naissance). Et il est hors de question que quelqu’un d’autre publie des photos de lui sur Internet, dès qu’ils prennent une photo, les amis et la famille sont briefés. Ton article me donne presque envie de noter que la publication de photo est interdite sur les réseau sociaux sur le faire-part du baptême!^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s