En devenant parent, on en oublie souvent le couple qu’on était avant. Le quotidien qui change, le rythme qui évolue en permanence, le linge sale qui s’entasse et on se retrouve noyé sous les tâches du quotidien.

Alors que j’étais encore enceinte, je disais à tout le monde « le jour où chaton fait ses nuits, on le laisse aux grands-parents un week-end et on part tous les deux ». Il a fait ses nuits à un mois et demi (oui, je sais, j’ai beaucoup de chance).

Notre départ à deux ? Un an plus tard. Ouais, ça a été bien moins facile de le laisser que ce que j’avais imaginé. Mais on l’a fait.

On a passé deux jours loin de notre sud-ouest, pour rejoindre Berlin. Je connaissais déjà cette ville fascinante et ça a été un réel bonheur que d’y retourner et de la faire découvrir à mon mari.

Et sans se rendre vraiment compte, on multiplie les moments à un, à deux et à trois.

A un, quand il est gardé par l’assistante maternelle un jour où je ne travaille pas. J’en profite pour faire les courses et le ménage mais aussi un peu de lèche vitrine ou pour lire un livre en journée. Lui profite de soirées (ou de nuits) jeux avec ses amis ou part en stage d’aïkido pour un week end.

A un aussi les soirs où mon mari reste à la maison avec chaton pendant que je suis à mon cours de danse. J’ai besoin de lien social, de voir d’autres personnes. Je ne suis pas là deux soirs par semaine. Mon mari deux autres soirs. Et ce rythme nous convient plutôt bien.

A deux, ces mêmes moments, où chaton profite exclusivement d’un de ses parents. Jeux différents, mots différents, câlins différents.

A trois, c’est sortir du quotidien ménager. C’est faire une ballade ensemble. C’est regarder les autres enfants jouer dans l’aire pas loin de chez nous. C’est trainer au lit en pyjama le dimanche matin. C’est se faire des chatouilles et se faire rire.

Profiter de ces moments, c’est aussi (et surtout) apprendre à lâcher prise. A ne plus maitriser l’état de la maison et le temps qui passe. C’est le regarder grandir aussi, et c’est tellement important.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s